Test de la version pré-alpha de Windows 10

Nous avons pris le risque d’installer la Technical Preview du Windows 10 sur une Surface Pro 3, le dernier modèle de PC convertible de Microsoft, et voilà nos premières impressions.

Sachant que cette version n’est pas définitive, elle est donc truffée de bugs et d’erreurs d’affichage, d’applications qui ne fonctionnent pas et de problèmes d’interface ; à titre d’exemple, le stylet ne marche pas correctement sur la Surface Pro 3.

L’installation :

Dans ce domaine, Microsoft a fait de grands pas depuis Vista. A l’image de ses prédécesseurs Windows 10 s’installe très rapidement et facilement. Un quart d’heure était largement suffisant pour arriver à l’écran d’accueil de Windows 10. Vous n’avez qu’à cliquer sur le fichier setup.exe du système d’exploitation et de suivre les étapes.

Une impression de déjà vu :

A première vue, les utilisateurs habitués aux écrans de configuration de Windows 8 ne seront pas trop surpris puisque ceux de cette version de Windows 10 sont identiques. Un premier indice que cette Technical Preview a beaucoup emprunté à l’actuel OS de Microsoft.

Les premiers instants en compagnie de Windows 10, on ne constate pas des différences considérables par rapport à Windows 8. L’écran de bienvenu est le même, les fenêtres et la barre des tâches ont presque gardé le même style. On remarque à peine quelques légères modifications des icônes, d’autres icônes comme (Task View, Recherche) font leur apparition sur la barre des tâches.

Le retour de Menu Démarrer :

menu_Dmarrer.png

L’outil phare de Windows depuis 95 fait son come back avec encore quelques changements. Tout le monde sera certes ravi  car c’est très pratique : il permet d’accéder à toutes les fonctions de Windows. Divisé en deux panneaux : la partie gauche réunit les programmes que vous utilisez le plus, la partie droite peut contenir des liens vers des dossiers ou des applications plutôt classiques.

L’apparition des bureaux virtuels :

Outre le bureau classique, l’utilisateur peut créer des bureaux vierges à souhait et ce pour avoir plus d’espace. Chaque nouveau bureau sera en mesure de fonctionner indépendamment comme un écran supplémentaire sur lequel vous pouvez ranger des dossiers, des documents et des applis. Pour passer d’un écran à l’autre, il vous suffit de cliquer sur le bouton Task View de la barre des tâches.

Le nouveau ModernUI :

Windows 10 a abandonné le concept d’une seule interface pour tous les écrans, ce qui a eu un impact négatif sur son ergonomie. Et Microsoft a rectifié le tir tout en permettant le lancement direct de n’importe quelle application en provenance du Microsoft Store depuis le bureau.

You must install Adobe Flash to view this content.
Tags :

Windows 10 , Microsoft , Vista , OS , PC , Test 

Source :

Inscrivez-vous à notre newsletter